Pour être notifié de nouveaux messages, entrer dans un forum puis cliquer sur "S'abonner au forum" (+ infos)

Poussée vers la sortie ? Lieu de vie.

La communauté Educateur Spécialisé se retrouve sur Les forums du Social depuis plus de 20 ans pour échanger sur les concours, le métier, le diplôme, la formation, la sélection, le salaire, la carrière, les débouchés, la profession, etc.
chamce
Messages : 268
Inscription : 03 mai 2018 15:54

Re: Poussée vers la sortie ? Lieu de vie.

Message non lu par chamce » 20 juil. 2020 22:17

Avez-vous pris contact avec l'inspection du travail, la médecine du travail, contacter par email la cfdt pour être guidée dans vos démarches administratives pour vous protéger d'un éventuel licenciement abusif? Rien ni personne ne vous empêche de porter plainte auprès du procureur de la République contre vos deux chefs pour harcèlement moral et abus de pouvoir...

NATTIE
Messages : 116
Inscription : 11 déc. 2017 07:41

Re: Poussée vers la sortie ? Lieu de vie.

Message non lu par NATTIE » 20 juil. 2020 22:54

Bonsoir,
Je reconnais tes appréhensions et des fois malheureusement cette sensation s’amplifie, un dégoût du travail dans lequel on s’est tant donné nous submerge et un sentiment d’injustice s’installe en nous.... Vers la fin , j’effectuais mes taches en mode automatique, moi qui avais été si investie .... Et surtout j’étais devenue Anxieuse, avec l’impression de toujours mal faire malgré mon souhait de renvoyer une image inverse , dans une atmosphère de stress et de non confiance dans l’entreprise et ses employées , .... travailler dans une telle atmosphère était devenue impossible !!
En tout cas, nous t’envoyons de bonnes Vibes et te soutenons le plus que nous pouvons dans cette situation qui est très déstabilisante !!
Force à Toi !!

chamce
Messages : 268
Inscription : 03 mai 2018 15:54

Re: Poussée vers la sortie ? Lieu de vie.

Message non lu par chamce » 21 juil. 2020 09:32

bonjour comment envisagez-vous préparer votre entretien ? si votre médecin prolonge votre arrêt maladie, est ce que votre employeur peut comme même vous convoquer à l'entretien pendant vos heures de sortie ? bon courage

chamce
Messages : 268
Inscription : 03 mai 2018 15:54

Re: Poussée vers la sortie ? Lieu de vie.

Message non lu par chamce » 22 juil. 2020 20:24

Sonia, comment allez-vous ? comment se passe votre convalescence ? Dans quel état psychologique vous trouvez-vous ?

baleste
Messages : 216
Inscription : 04 janv. 2018 13:08

Re: Poussée vers la sortie ? Lieu de vie.

Message non lu par baleste » 24 juil. 2020 23:22

Bonsoir,
Bon on récapitule une seconde : tu travailles dans un lieu de vie ou, manifestement, le code du travail n’est pas la première lecture de tes employeurs. Ceux-ci, pour faire oublier leur propre insuffisance ont pris l’habitude de décourager les gens les plus faibles qui travaillent avec eux afin de les écarter. C’est une attitude banale chez les minus qui se prennent pour des cadors et qui finissent par croire en toute bonne foi que les gens qui les entourent, ce sont eux les nuls.

Ils t’ont déjà mis un genou à terre. Au point que tu as dû t’arrêter en arrêt maladie. Tu es convoquée pour une réunion de régulation…
Il ne s’agit donc en aucun cas d’un entretien préalable à licenciement. Donc effectivement, pas de lettre recommandée pour la convocation, impossibilité de te faire assister par quelqu’un de ton choix, puisqu’il s’agit d’une simple séance de travail. Tu vas donc y aller toute seule en sachant qu’ils veulent te mettre les deux genoux à terre et qu’ils vont utiliser toutes les calomnies possibles pour te déséquilibrer.

Par contre ce que tu vois venir, et avec toi tous ceux qui ont lu ton post, c’est qu’au moment où tu seras le plus déstabilisée, ils vont te la jouer sympa en te proposant de démissionner. Il faut te raconter sûrement qu’ils ne t’en tiendront pas rigueur. Il est vraisemblable aussi qu’ils vont te mettre sous le nez une lettre de licenciement déjà toute prête : un courrier de deux lignes où tu annonce ton départ !
Si c’est le cas je peux te dire que tu les tiens car ce genre de méthode est très mal vu dans les tribunaux de prud’hommes. Mais… il y a mais…
Tu ne peux pas t’en sortir toute seule car la rencontre seras très rude et la procédure que tu es en droit de faire est assez lourde. Je reviens donc à mes deux conseils du début :

UN : Si effectivement tu te rends alors rendez-vous pour une banale réunion de travail, tu dois y partir avec la ferme détermination de ne rien signer. Tu as même dans ce cas le droit partir sans dire au revoir ! ! !

DEUX : Avant cette réunion tu dois impérativement consulter des gens compétents par exemple avocats spécialisés en droit du travail ou syndicat (je t’ai conseillé la CFDT mais c’est un conseil que tu n’es pas obligé de suivre, les autres syndicats peuvent aussi bien t’aider). Tu dois demander à quelqu’un – si possible de ce syndicat – de t’attendre à l’extérieur, autant que possible dans un endroit discret car sortant d’une confrontation qui risque d’être très dure trois besoins d’être soutenue.

Il est vraisemblable que ce syndicat va te conseiller de préparer une lettre de réserve. Quelque chose du genre suivant : « tel jour telle heure vous m’avez convoqué à une réunion soi-disant de synthèse. En fait il s’agissait de me faire -avec brutalité - des reproches sans aucun fondement pour me contraindre à démissionner. Vous avez présenté une lettre de démission que je refuse de signer. Compte tenu de votre attitude indigne je me considère comme licencié. »

Cette lettre en sortant de la réunion, tu vas à la poste pour la poster en recommandé. Tu dois être la première à les attaquer (tout de suite le jour même) eux vont mettre naturellement quelques heures à réagir et tu dois profiter de ce laps de temps. Lorsqu’ils reprendront contact avec toi -ce qu’ils ne manqueront pas de faire- avec l’aide d’un spécialiste (encore une fois syndicat ou avocat etc.) tu pourras entamer une procédure aux prud’hommes pour licenciement abusif et illégal qui va te rapporter – je l’ai vu plusieurs fois – un petit pactole.

En effet dans des conditions pareilles il n’est pas rare de voir l’employeur condamné à de très lourdes indemnités (ne serait-ce que parce qu’ils n’ont pas respecté la procédure des entretiens en vue de licenciement) et toi, de ton côté tu gardes tous tes droits pour t’inscrire au chômage.
Je ne sais pas comment terminer sinon de te conseiller à nouveau de rechercher une personne de confiance avec qui tu pourras échanger et procéder de cette manière. C’est pour cela que je te demandais, l’autre jour, ta région d’origine car je peux (si tu es du sud-ouest) t’orienter vers des gens compétents. Pour une autre région à toi de chercher.

Je te souhaite bon courage et tiens-nous au courant. Si tu veux nous pouvons échanger sur une adresse mail temporaire que je possède mais sur ce site c’est assez délicat compte tenu de certaines interférences pas toujours bien sensées.
À bientôt et ne te laisse pas abattre car – Eux – ils t’ont donné le bâton pour se faire battre.

PS : ah ! Oui ! Quelque chose que j’allais oublier : dès aujourd’hui tu recherches des gens qui peuvent te faire des attestations de moralité. Des anciens qui ont été virés… des parents d’enfants placés… des fournisseurs, de l’épicier, de voisins etc. etc. Dès aujourd’hui.

chamce
Messages : 268
Inscription : 03 mai 2018 15:54

Re: Poussée vers la sortie ? Lieu de vie.

Message non lu par chamce » 25 juil. 2020 18:47

pour information cf code du travail "Un employeur remet une lettre de licenciement en main propre contre décharge. Le salarié refuse de prendre la lettre de licenciement, ainsi que de signer le reçu. Puis il conteste la régularité de son licenciement devant les juges.

Mais après avoir apprécié l’ensemble des éléments de fait et de preuve, les juges considèrent que la procédure de licenciement a été respectée.

Le refus du salarié de prendre sa lettre de licenciement et de signer le reçu ne remet donc pas en cause la procédure de licenciement." par conséquent, je pense qu'il ne faut pas minimiser l'entretien de régulation car nous ne connaissons pas les vraies motivations des deux responsables " j'ai regardé sur internet en quoi consiste cet entretien de régulation qui s'appelle aussi entretien de recadrage donc à priori pas de licenciement prévu par la direction mais plutôt un rappel des règles propres à la structure etc...

"MANAGEMENT : DÉFINITIONS DE L'ENTRETIEN DE RECADRAGE OU DE RÉGULATION

Les chartes managériales peuvent définir l'entretien de recadrage. De notre point de vue, il est préférable de définir le processus de recadrage qui, s'il est appliqué, ne devrait pas donner lieu à de fréquents entretiens de ... recadrage !


FAITES VOTRE CHOIX !
Management : Définitions de l'entretien de recadrage ou de régulation
Processus de management formalisé consécutif à des attitudes, des comportements inadaptés ou des résultats inappropriés. L’objectif de ce processus est de recentrer le collaborateur dans le cadre contractuel et dans le cadre des références culturelles des relations de travail.

L’objectif du processus de recadrage est de faire changer une situation inadaptée.

L’entretien de recadrage est entretien de management par opposition à un entretien disciplinaire.

L’entretien de recadrage vise le rappel des règles, et/ou la prise de conscience des « faits commis ». Il s'appuie sur les entretiens précédents. Il vise un changement de comportement et une évolution des résultats.

Entretien managérial formalisé, justifié par un manquement aux règles liées à l’activité ou à un comportement inadapté, dans le but de rappeler les faits, les règles et poser les attendus.

Entretien préparé et formalisé qui permet de réguler une situation de déviance. Il doit intervenir rapidement après constatation des faits (mais pas à chaud)."

allez sur ces 2 sites pour mieux vous préparer à l'entretien, je vous communique les 2 liens

"
Entretien de recadrage : comment bien le mener et le réussir ?
agicap.fr › Blog › Ressources humaines "


les 10 règles d'or pour réussir un entretien de recadrage dirigé par le manager
cultivezvostalents.fr › management-leadership
il commet une faute professionnelle, un hors-jeu ! Avant de rencontrer le collaborateur, le manager vérifiera que le plan d'action fixé lors du premier entretien de ..

etc.." bon courage et ne baissez pas les bras

chamce
Messages : 268
Inscription : 03 mai 2018 15:54

Re: Poussée vers la sortie ? Lieu de vie.

Message non lu par chamce » 29 juil. 2020 21:17

Comment allez-vous ? nous sommes inquiets de ne pas avoir de vos nouvelles..

chamce
Messages : 268
Inscription : 03 mai 2018 15:54

Re: Poussée vers la sortie ? Lieu de vie.

Message non lu par chamce » 04 août 2020 17:44

Si vous étiez dépressive, n'hésitez pas à en parler à votre médecin traitant. bonne courage, prenez soin de vous et bonne continuation.

NATTIE
Messages : 116
Inscription : 11 déc. 2017 07:41

Re: Poussée vers la sortie ? Lieu de vie.

Message non lu par NATTIE » 04 août 2020 22:22

Bonsoir,
Étant passé par là, je pense que Sonia a repris le travail car on ne s’avoue pas « Vaincu » comme cela, l’attrait pour notre emploi est encore présent , pendant ce premier arrêt nous nous sommes remis en question et nos impératifs extérieurs nous contraignent à abdiquer.... Malheureusement le Noeud n’est pas si simple à démêler et les mauvaises habitudes reprennent le dessus mais je ne voudrais pas paraître cynique ou pessimiste !!
Moi au 2e recadrage quelques années plus tard ( 2ans exactement) et en ayant avalé quelques couleuvres entre temps, Je ne pouvais plus supporter même physiquement toute cette malveillance et tous ces dysfonctionnements car après tout ces histoires partent souvent de difficultés internes qui se cristallisent sur une ou quelques personnes et j’ai eu un épuisement professionnel important qui a mis un terme à ma mascarade sociale et professionnelle !!

NATTIE
Messages : 116
Inscription : 11 déc. 2017 07:41

Re: Poussée vers la sortie ? Lieu de vie.

Message non lu par NATTIE » 04 août 2020 22:28

Au moins, nous lui avons donné quelques Clés pour qu’elle se protège davantage et qu’Elle fasse Front à la prochaine Tempête 😉

Répondre