Stage qui se passe mal, et après ?

La communauté Educateur Spécialisé se retrouve sur Les forums du Social depuis plus de 20 ans pour échanger sur les concours, le métier, le diplôme, la formation, la sélection, le salaire, la carrière, les débouchés, la profession, etc.
.

Re: Stage qui se passe mal, et après ?

Message non lu par . » 15 déc. 2014 13:11

Je ne croi pas que cela s'appelle un licenciement mais je pense que si tout a ete mis en place et qu'il n'arrive pas a l 'entendre le stage ne serra pas validé. Mais, peut etre ce n'est pas le metier mais le lieu et le public qui lui renvoi trop de choses compliques... Si par contre il represente un danger pour les personnes accompagnés la il peut y avoir une rupture de stage.

Luna

Re: Stage qui se passe mal, et après ?

Message non lu par Luna » 16 déc. 2014 17:57

Justement il s'agit bien d'un licenciement puisqu'il s'agit de stagiaires fonctionnaires. Et forcément le contexte rend les choses bien plus difficile.

D'autant plus, que les stagiaires sont systématiquement pré-affectés sur le lieu où ils réalisent leur stage en vu de leur titularisation. Pour l'avoir déjà vu, même avec une invalidation du directeur, un stagiaire a finalement été titularisé sur le même lieu.

Adonis

Re: Stage qui se passe mal, et après ?

Message non lu par Adonis » 17 déc. 2014 23:57

je suis référent professionnel depuis pas mal d'année. L' accompagnement des stagiaires pour moi doit être une préoccupation de toute l'équipe éducative . Un écrit est élaboré sur " accueillir un stagiaire" remis à l'arrivée de chaque stagiaire.une sorte de feuille de route . Quelques principes encadrent l'accompagnement des stagiaires.
Le stage est un temps de formation.
Le stagiaire n'est pas là pour palier à l'effectif
Le stagiaire est une ressource pour l'équipe qui interroge nos pratiques
Le stagiaire est un membre de l'équipe à part entière Et il doit être repéré en tant que tel par les adolescent(e)s accueilli(e)s.
Si on accepte d'accueillir un stage il faut pouvoir lui consacrer du temps pour l'aider à faire le lien entre la pratique du terrain et la théorie .
Je ne me souviens pas de stage qui s'est mal passé, mais de stagiaires évalués selon leurs implications. les différents bilan faits sont là pour faire évoluer le stagiaire conforter ses acquis et parler des difficultés .

sabrina

Re: Stage qui se passe mal, et après ?

Message non lu par sabrina » 15 déc. 2016 07:22

bonjour,

voila,je prépare actuellement mon concours d'éducatrice spécialisée dans une école.Lors de cette préparation noue devons faire un stage de découverte.L'institution ou j'ai fait mon stage se trouve dans le même bâtiment que cette école.Mon stage c'est pas très bien passé avec l'équipe surtout.Ma question est la suivante:il y a une évaluation écrite de la part de l'équipe et je crains quelle ne soit pas bonne.Le problème est que je compte passer mes épreuves de sélection dans cette école et j'ai peur que cette évaluation se retrouve dans les mains du jury à l'oral, pensez vous que cela est possible et si oui ma note va t elle etre plus basse car j'ai peur qu'ils pensent que mes stages en formation seront pareil et que j'ai du mal a m'adapter alors que je suis quelqu'un de très ouverte et que j'ai de très bon résultat aux concours blancs à l'écrit merci pour vos réponse Sabrina.

m

Re: Stage qui se passe mal, et après ?

Message non lu par m » 16 déc. 2016 19:09

Bonjour sabrina, je pense que même si ils ont l'évaluation du lieu ce qui compte c'est ce que tu pourras en dire, que tu montres que tu peux te remettre en question. Tu fais une prépa c'est ca ? Je crois pas que l'école s'embeteras a récupérer une évaluation mais le mieux est de pouvoir en parler

sabrina

Re: Stage qui se passe mal, et après ?

Message non lu par sabrina » 17 déc. 2016 11:19

oui je fais une prépa est en fait l'évaluation va atérrir dans les mains de ma formatrice.Maintenant le jour de mon oral j'ai peur que ma formatrice soit au courant de la date ou je passe et qu'elle aille voir le jury en disant ah ben melle x son stage s'est mal passé et que le jury parte avec des préjugés. Maintenant effectivement c'est à moi à argumenter si c'est le cas.Mais bon je me fais peut être des idées!!malgré que je pense que les jurys doivent connaitre les formateurs et intervenants de l'école merci de m'avoir répondu tu es éduc spé?

m

Re:

Message non lu par m » 17 déc. 2016 12:57

Je suis en dernière année de formation. Et tu peux aussi avoir un stage qui se passe mal en formation et la c'est le jury du diplôme qui a les évaluations. Pour le concours d'entrée de toute façon on ne te demande pas d'arriver educ, tu as 3ans pour te former

Clochett

Re: Stage qui se passe mal, et après ?

Message non lu par Clochett » 17 déc. 2016 23:03

Alors je vais te résumer mes 5 stages. Ase en 1ere année j' étais très peu sure de moi et plutôt mauvaise a l oral. Mais j'étais entourée de personnes bienveillantes qui m'ont appris pas mal de choses. Ime en 2eme année. Équipe à chier. Référente cool mais en dépression et ambiance de"filles" exécrable, deux stagiaires se font virer, je reste on me dit que je suis dynamique...puis je deviens le mauvais objet 2 semaines avant la fin de mon stage. Lol. Je termine tant bien que mal soutenue par ma referente. 3eme année affreuse. Epicerie solidaire aux fins fond des Mureaux, pas de personnel éducatif, référent absent. L'assistante sociale est virée on me met a da place. Tout roule je m'éclate mais j'apprends seule sur le tas. Au bout de 6 mois nouveau directeur, harcèlement. Je dois arrêter je suis malade j'ai perdu 7kg en 5 jours, insomnie et anxiété extrême d après un médecin. On m'a accusé de prostitution 😔. Je commence un autre stage pour finir mes écrits et ma formation mais je suis encore mal, je suis pas au top et ma referente se prend pour j'sais pas quoi. Insupportable. Par contre dans tous mes stages le contact a été bon avec le public. Je me fais déchirer par le directeur après une présentation orale et je perds toute confiance. Ça se passe bien avec le reste de l équipe. Je foire mes exams. Re 3 eme année, ime, un referent génial et un stage hyper intéressant pour la deuxième fois finalement. J' obtiens mon diplôme et je travaille un peu sur mon lieu de stage en remplacement mais en tant au efuc technique donc en fin de cdd je trouve direct un poste en foyer d'hébergement pour jeunes travailleurs en situation de handicap. Je ne maltraite pas les stagiaires. Mais je refuse de prendre des références de stagiaires en inventant des lois comme quoi on a pas le droit la première année du diplôme😁. Pour finir j'ai très mal vécu la position de stagiaire.On m'a dit que j'avais un soucis avec les hierarchies, que je manquais de confiance en moi... Bref en fait c'est la position de stagiaire qui me rendait un peu " victime". Je subissais sans oser dire quoi que ce soit, en espérant toujours que ça se termine et que mon année soit validée. J'ai toujours eu des appréciations correctes et la dernière carrément extraordinaire. Malheureusement c'est une place ingrate de mon point de vue mais tu tomberas sur d'autres structures différentes. En tous cas je te le souhaite. Aujourd'hui je n'ai aucun soucis avec ma hiérarchie. Je trouve que quand on est stagiaire on nous analyse beaucoup mais les professionnels eux ne se remettent quasiment pas en question. Étant a moitié traumatisée par les stages, je fais attention à me comporter correctement avec les stagiaires et surtout j'accepte qu on me pose des questions du pourquoi du comment et cela même si on est pas d'accord. Je te souhaite bon courage et oui ça peut être très dur. Peut être que tu peux demander un entretien par rapport à ce malaise ça pourra déjà mettre en évidence qu'il y a un problème et peut-être que du positif en sortira, mais au moins tu sauras si on te reproche un truc et tu pourras rectifier le tir largement avant la fin de ton stage. Ton referent aurait déjà du te parler si malaise il y a

sabrina

Re:

Message non lu par sabrina » 18 déc. 2016 18:34

Et bien je tiens tout d'abord à te félicité pour ton courage et ta ténacité car plus d'un serait parti en courant.Contrairement à toi moi c'était un stage de découverte de 3 semaines car je suis actuellement en prépa mais ca a été très long.La question que je me pose aujourd'hui c'est que font ces gros cons dans le social car en choisissant ce métier je m'attendait à voir des gens passionnés ayant envie de faire partager leurs expériences et en fait je me rends compte qu'à chaque fois que je pose une question on me rembarre, on me dis d'aller lire des bouquins enfin on me rabaisse surtout que je n'ai pas encore mon concours mais ce genre de personnage me sur-motive car le jour ou je serai educ je ne me laisserai plus marcher sur les pieds.Car pour moi le stagiaire est trop souvent considéré comme le néant car il n'est pas encore diplomé.J'ai eu deux GAP mais bien qu'ils disent que les discussions au sein du groupe restent confidentielles, je ne fais trop confiance à ce genre de propos car je me suis dis qu'ils vont penser ben si elle débute comme ca sa sert à rien qu'elle continue alors que je sais très bien que c est le métier que je veux faire et j'espere tomber sur un référent de stage durant ma formation qui me poussera vers le haut mais bon je suis peut être utopiste.Pour en revenir a tes expériences tu as du souffrir de tout ça mais tu t'es accrochée mais tu as du te dire ou je suis tombée?c'est quoi ces tarés?Mais le pire c'est qu'en temps que stagiaire tu ne peux rien dire de peur que ça te retombe dessus c'est une place très complexe.Et maintenant que t'es educ es tu épanouie dans ton métier?Etait-ce se à quoi tu t'attendais?et encore félicitation car tu es la preuve que rien n 'est jamais perdu merci

Clochettt

Re: Stage qui se passe mal, et après ?

Message non lu par Clochettt » 19 déc. 2016 12:06

Lol. En effet j'ai croisé pas mal de tarés, mais aussi des bons professionnels. Maintenant tout n'est pas rose et il y a aussi des gros dysfonctionnements dans mon équipe, on est la moitié educ et l'autre moitié psy. Avec les educs impeccable. Les psys c'est une autre histoire. Certains se sont beaucoup intéressé à la formation d'educ et je n'ai rien à dire. Mais deux irréductibles fossiles sont carrément a l' ouest. 25 et 32 ans de boite je crois que ça rend fou mais il me semble qu'elles ne pourraient pas exercer ailleurs maintenant. Par ailleurs j'ai fait une prépa moi aussi et tu vas rire ma formatrice m avait dit en entretien" vous êtes une ado attardée, vous n'aurez pas les concours". Bon j'ai pas mal mûri pendant ma formation quand même et c'est vrai que j'avais un côté très immature. Pour " tous ces gros cons " comme tu dis lol, malheureusement tu commencera à en voir dans ta promo mais tu verras aussi qu' au fil des années les gens changent parfois d'une manière positive. Pour d'autres... C'est plus compliqué. Un stage "pourri" ça arrive à presque tout le monde en 3 ans.D ailleurs c'est flippant car tu penses aussi que le problème vient de toi. Bien sûr tu as le droit de faire des"erreurs" mais dans ce cas l' équipe doit t en parler et te donner des conseils pour que tu te rectifies. Sinon ça n'est pas constructif. Enfin, notre stagiaire, qui est là depuis 2 semaines a été invité à la fête de fin d'année vendredi et il était méga bourré. Les serveuses se sont plaintes. Il est reparti en scoot en zigzagant, devant les résidents qui ont très bien compris ce qui se passait. Tu vois ça c'est une grosse faute mais on va lui parler. Pour le coup peut être qu'il est pas prêt lui par contre. Il le dit lui même. Relativises tu choisiras bien ton lieu de stage même si j en conviens c'est compliqué!

Répondre