LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

MÉDIATEUR FAMILIAL (MF)

Métier

Le médiateur familial intervient dans les situations de conflits ou de rupture dans le champ de la famille dans la diversité de son expression actuelle.

Il facilite le rétablissement du dialogue, les liens de communication entre les personnes, leur capacité à gérer le conflit ainsi que leur capacité à négocier.

Le médiateur familial est un tiers impartial.

Il est garant du cadre et du déroulement du processus de restauration du dialogue et de la recherche de solutions aux conflits en prenant en compte les besoins de chacun des membres de la famille.

Son intervention vise principalement à :

- accompagner les personnes dans la réalisation de leur projet de médiation par le rétablissement du dialogue, les liens de communication et la gestion du conflit.
- Accompagner la recherche de solutions concrètes en amenant les personnes à trou­ver elles­mêmes les bases d'un accord mutuellement acceptable dans un esprit de coresponsabilité.

Le rôle du médiateur familial

Il s'inscrit :

- dans un cadre éthique caractérisé par les principes d'impartialité, de confidentialité, de neutralité et d'équité.
- dans une démarche qui repose sur l'engagement volontaire des personnes.

Forum

EMPLOI

Où exercer le métier ?

Le médiateur  familial exerce dans des structures diverses :

- associations spécifiques de médiation familiale,
- services publics ou pa ra­publics (CAF, MSA...)
- et parfois en libéral

Offres

Formation

Diplôme requis et conditions d’admission

Les candidats qui souhaitent suivre cette formation doivent être titulaires, soit :

- d'un diplôme de travail social, d' un diplôme sanitaire ou paramédical au moins de niveau I I I
- d'un diplôme national au moins de niveau I I dans les disciplines juridiques, psychologiques ou sociologiques
- d'un diplôme national au moins de niveau III et justifier de 3 ans d'expérience professionnelle dans le champ de l'accompagnement familial, social, sanitaire, juridique, éducatif ou psychologique.

Durée et contenu des études

La formation se déroule sur une amplitude de 3 ans maximum.

Elle comprend :
- formation ;
- processus de médiation et intégration des techniques de médiation (31 5 h) ;
- droit (63 h)
- psychologie (63 h) ;
- sociologie (35 h)
- et 14 h de méthodologie d'élaboration du mémoire
- 105 h de formation pratique : mise en situation dans un service de médiation familiale.

Dispenses et allègements

Les candidats titulaires d'un diplôme de niveau II dans les disciplines juridiques, psychologiques ou sociologiques sont dispensés de l'unité de formation correspondante (droit, psychologie, sociologie) et de l'épreuve de certification qui y est attachée.

Les candidats titulaires d'un autre diplôme peuvent bénéficier d'allègements de formation en conformité avec le protocole d'allègement de l'établissement de formation.

Le diplôme

Quatre épreuves de certification sont prévues pour l'obtention du diplôme d'Etat de médiateur familial :

- analyse d'une action d' information et de communication sur la médiation familiale ;
- présentation et soutenance d'un dossier de pratique professionnelle ;
- évaluation des connaissances, par écrit en 3 parties : droit , psychologie et sociologie ;
- rédaction et soutenance d'un mémoire d' initiation à la recherche centré sur la médiation familiale.

Validation des Acquis de l'Experience (VAE)

Ce diplôme est accessible par la voie de la validation des acquis de l'expérience (VAE).

Dossier à retirer auprès de l’ASP : Délégation VAE- service recevabilité 15, rue Léon Walras 87017 Limoges cedex 1. 

Centre d’appel : 0810 017 710 service 0,06 €/mn + prix d’appel 

https://vae.asp-public.fr/vaeinfo/

Documents

  • Note de stage découverte 27.09.21 | 06:42

    RÉFLEXION Á PROPOS DE CETTE EXPÉRIENCE La période de l’adolescence est souvent un passage difficile à négocier dans la vie de chacun, mais sans doute encore plus chez ces jeunes filles aux “histoires” toutes plus lourdes les unes que les autres. Leurs difficultés étaient de plusieurs ordres : · Problèmes de la vie quotidienne et sociale. Par exemple, les lieux d’habitation pas toujours très stables, des rapports familiaux “pauvres” ou conflictuels, donnant lieu à des fuites vers des regroupements en bande, avec risque de basculement dans la petite délinquance, toxicomanie, alcoolisme... · Problèmes de qualification professionnelle, beaucoup d’entre elles n’en[…]

  • L'éducateur en prévention spécialisé 24.09.21 | 06:42

    L'éducateur en Prévention Spécialisée, confronté à ce constat, s'interroge en permanence sur le rôle qu'il peut jouer pour "redynamiser" ces jeunes et favoriser leur insertion sociale et professionnelle. Il réfléchit à l'accompagnement éducatif à proposer pour amener ces jeunes à s'inscrire dans la réalité sociale et économique. Il a conscience de la nécessité de mettre en œuvre, pour cette fraction de la jeunesse marginalisée, un suivi et des processus continus de socialisation et d'insertion sociale et professionnelle. La Prévention Spécialisée se trouve pleinement englobée, dans les politiques d'insertion et de lutte contre l'exclusion. L'insertion sociale et professionnelle des jeunes les[…]

  • Violences urbaines et politiques 22.09.21 | 06:42

    La première étape de mon travail a été l'organisation d'une recherche bibliographique. J'ai pu trouver assez vite des ouvrages traitant du thème sur mon lieu de stage. Je travaille en Prévention Spécialisée au sein de l'A. Cette institution dispose d'un centre de documentation très riche en livres et en articles traitant des phénomènes sociaux. Ainsi, j'ai consacré ce premier temps de recherche à la maturation de mon sujet et à des lectures appropriées à celui-ci. C'est à partir de ce temps-là qu'ont émergés ma question de départ et mes hypothèses de réponses. Dans deuxième un temps , je suis passé[…]

  • La nouvelle question sociale 20.09.21 | 06:42

    La nouvelle question sociale, de Pierre Rosanvallon, est un essai sur le thème de l’Etat-providence écrit en 1995.Dans cet ouvrage, l’auteur tente d’analyser la société, à travers un historique de l’intervention étatique dans les domaines de l’économique et du social. C’est le contrat social dans son ensemble que Rosanvallon propose de repenser, dans le sens d’une énonciation d’un droit à l’insertion. Aussi allons-nous effectuer un travail de synthèse, afin d’en dégager les points essentiels. Tout d’abord, nous pourrons étudier le cheminement de l’Etat-providence dans l’optique assurancielle. Ce premier aspect nous amènera ensuite à constater les failles de l’Etat-providence tel qu’il[…]

  • L'autisme le silence 17.09.21 | 06:42

    L’autisme aujourd’hui, grâce en partie à l’action d’associations de parents puissantes, jouit (pourrait-on dire) d’une certaine notoriété. Aux côtés des personnes souffrant d’un traumatisme crânien, les autistes bénéficient d’une loi particulière (et d’une circulaire) qui vient compléter les lacunes, en terme de prises en charge, de la loi du 30 Juin 1975. Le choix de mon stage est à inscrire dans cet engouement, qu’aujourd’hui, suscite la personne autiste. Son caractère éminemment énigmatique participe à cette explosion récente du souci qui lui est porté. Durant cette année passée auprès d’un tel public, je me suis efforcée de comprendre quels pouvaient être[…]

  • Regards sur les prises en charges 15.09.21 | 06:42

    Introduction : Présentation des deux secteurs : Médico-social, Hôpital de jour. Population. Problématique : Comment se place le professionnel dans la prise en charge de l’enfant ? Avec les outils dont il dispose, travaille-t-il dans l’individualité ou en collaboration avec les autres professionnels pour un meilleur équilibre de l’enfant ? Présentation du plan. I. Outils de la prise en charge. A/ Les Bilans réguliers des suivis de l’enfant. B/ Les Réunions. C/ Les Ateliers. II. Analyse des pratiques de la prise en charge. A/ Rôles des professionnels dans la prise en charge. B/ Individualité ou collaboration pour un équilibre de[…]

  • La méthode verbotonale 13.09.21 | 06:42

    L'UTILISATION OPTIMALE DES RELIQUATS AUDITIFS. Gubérina se fonde donc sur l’idée que tout sourd porte en lui-même les éléments nécessaires à sa rééducation, et donc que tous les sourds ont des restes auditifs non-négligeables dans les fréquences graves porteuses du rythme et de l’intonation. Ces fréquences graves récupérées ne masquent guère les fréquences plus aiguës indispensables pour la reconnaissance de certains sons et l’intelligibilité (auditive) de la parole. Ce qui permet d'exploiter les fréquences les plus basses par le canal corporel et le reliquat auditif dans les fréquences graves. Cela permet de capter les éléments essentiels de la parole: I'intonation,[…]

  • La communication 10.09.21 | 06:42

    INTRODUCTION : La communication est un terme qui englobe une large variété d’interactions. la théorie de la communication utilise un schéma explicatif simple qui montre ce qui se passe lorsque nous communiquons. L’expéditeur envoie un message via un canal à l’aide d’un code vers le destinataire qui renvoie une réaction. Lorsque l’expéditeur envoie un message, il doit l’encoder afin de le rendre transmissible. Cela signifie, par exemple, traduire le message en le faisant de la pensée à la parole, ou d’un sentiment à un état de rougissement. Des messages peuvent être envoyés de façon intentionnelle ou non-intentionnelle. Il est possible[…]

  • Réflexion sur l’institution 08.09.21 | 06:42

    L’institution génère de la souffrance chez l’individu. En subissant l’autorité de l’institution, l’homme se heurte à une décision arbitraire. Dans le travail social, la violence faite aux familles et aux enfants qui rencontrent les institutions sur le chemin de leur vie ne peut être niée. La séparation de l’enfant d’avec sa famille constitue une première violence surtout quand elle est imposée par un tiers. Pour l’enfant, elle provoque une perte de repères affectifs, spatiaux, humains. A chaque changement de placement ou d’établissement, l’enfant perdra un peu de sa capacité à aimer, à s’investir dans une nouvelle relation. Cette séparation n’est[…]

  • Totem et tabou - S.Freud 06.09.21 | 06:42

    PRESENTATION de l’IDEE GENERALE FREUD s’interroge sur le rapport individu/société. Dans cet extrait, il utilise la psychanalyse et l’anthropologie pour nous expliquer le fondement de la société. Il nous expose là une conception très générale du groupe social d’un point de vue anthropologique. Il opère également dans ce livre une analogie entre le totémisme et la névrose. FREUD rapporte à une origine identique la zoophobie névrotique et le tabou de l’animal totémique. Selon lui, l’avènement du totémisme indique la date à laquelle la civilisation a débuté. L’hypothèse freudienne a une présentation génétique dans l’histoire de l’humanité ; cependant, l’analogie avec[…]

Le Social est édité par la société Social Connexion. Son équipe propose des services en ligne depuis plus de 20 ans dans le domaine du secteur social et du médico-social.

Suivez Le Social