LeSocial  EmploiSocial  PrepaSocial  SocioDoc  Formateque  Facebook  Twitter

FORMATION

Ecoles de formation en travail social : Hauts-de-France

Les écoles du travail social : Hauts-de-France

Dans le cadre de la réforme territoriale de 2014, Poitou-Charentes a fusionné avec les régions Aquitaine et Limousin. Les Hauts-de-France sont une région administrative du Nord de la France, créée par la réforme territoriale de 2014. Résultat de la fusion du Nord-Pas-de-Calais et de la Picardie (elles-mêmes créées en 1972). Aide, conseil, éducation, médiation... près de 900 établissements préparent aux 11 DE (diplômes d'État) du secteur social, correspondant chacun à un métier. Certains sont accessibles sans le bac, d'autres avec le bac ou après un bac + 2.

Durée et lieu des études

Accompagnant éducatif et social, moniteur-éducateur, assistant de service social ou éducateur de jeunes enfants... près de 900 établissements dans toute la France proposent ces formations.

Des écoles publiques Institut Régional de Travail Social (IRTS), des centres privés agréés, ou encore des CFA (centres de formation d'apprentis).

Selon le DE et son niveau, les études peuvent durer 1 an comme le DE « Accompagnant éducatif et social », 2 ans comme le DEME, pour devenir moniteur éducateur ou 3 ans comme le DEEJE, DEES de niveau bac + 3, pour devenir éducateur de jeunes enfants ou éducateur spécialisé.

Coût des études

Public ou privé, les deux possibilités existent. Le coût de la formation peut être très élevé : de quelques centaines d'euros pour les écoles publiques à 5000 euros par an, selon les écoles et les diplômes.

Mais les élèves bénéficient le plus souvent de dispositifs d'aide au financement (bourses du conseil régional, par exemple, Pôle emploi, OPCA).

L'apprentissage est un autre moyen de faire baisser la facture : en effet vous restez salarié de votre établissement, vous avez des cours théoriques (entre 1 et 2 semaines par mois) et des stages pratiques (dans votre établissement et / ou dans une autre structure), de plus le concours pour la formation en cours d’emploi est souvent plus accessible (moins de candidats vu la nécessité d’un financement) que pour les concours pour les formations initiales.

Admission

La sélection passe par un concours composé d'épreuves écrites (visant, le plus souvent, à vérifier les capacités d'analyse et de synthèse du candidat, sa culture générale et sa maîtrise du français)

Suit un entretien oral pour évaluer sa motivation et son aptitude pour le métier. C'est le moment de faire valoir les acquis d'un stage ou du bénévolat. L'expérience du terrain est un atout certain lors de votre passage devant le jury.

Aucun diplôme n'est exigé pour les DE accessibles sans le bac. Pour les autres DE, selon les cas, l'accès peut se faire avec certains diplômes infra-bac du secteur social ou paramédical, un bac ou un diplôme niveau bac ou avec un bac + 2 du domaine, pour le DECESF, par exemple, pour devenir conseiller en économie sociale familiale.

A savoir. Pour le DEASS, le DEES, et le DEEJE (pour devenir respectivement assistant de service social, éducateur spécialisé et éducateur de jeunes enfants), vous pouvez passer l’examen de la DRJSCS (Directions Régionales de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale), anciennement concours DRASS, qui vous donnera l’équivalent du BAC (mais uniquement pour ces 3 concours)

Organisation des études

Sur 1 ou 3 ans, les formations varient selon le diplôme. Pour toutes, les enseignements sont adaptés et spécifiques : Relation éducative spécialisée pour le DEES ou Accueil et accompagnement du jeune enfant et de sa famille pour le DEEJE.

Près de la moitié du programme est consacrée aux stages pratiques pour une articulation enrichissante entre théorie et stages.

L'autre point fort de ces formations, est le suivi individuel. Cela passe par une évaluation personnalisée, un accompagnement lors de la rédaction du mémoire, ou des visites de stage de son référent.

Tous les diplômes peuvent être obtenus partiellement ou totalement par le biais de la VAE (validation des acquis de l'expérience).

Présentation des Instituts Régionaux de Travail Social (IRTS)

Un institut Régional de Travail Social est un établissement Supérieur d'Enseignement Professionnel dans le secteur Social, éducatif, médico-Social et du service à la personne, agréé par le Ministère chargé des Affaires Sociales et le Conseil Régional de son lieu d’installation.

En France, un Institut Régional du Travail Social a pour mission d'assurer les formations professionnelles initiales, continues et supérieures des travailleurs sociaux. Cette mission est fixée par l’arrêté du 22 août 1986. Depuis 2002, il est par ailleurs possible pour les professionnels de valider leurs diplômes par validation des acquis de l'expérience.

Un Institut Régional de Travail Social est administré par une association à but non lucratif (loi 1901).

Pourront être agréés comme instituts régionaux du travail social les centres de formation répondant aux conditions suivantes :

- dispenser plusieurs formations initiales de travailleurs sociaux préparant à un diplôme d'Etat ou à une qualification réglementaire reconnue, dont au moins un cycle de préparation au diplôme d'Etat d'assistant de service social et un cycle de préparation au diplôme d'Etat d'éducateur spécialisé ; ces formations doivent avoir fait l'objet des agréments pédagogiques prévus par la réglementation en vigueur ;

- assurer des formations permanentes et supérieures diversifiées dont la préparation au diplôme supérieur en travail social ;

- être administrés par un conseil d'administration comportant des représentants des travailleurs sociaux, des formateurs, des employeurs et des utilisateurs ainsi qu'un représentant de l'Etat.

Pour la préparation aux titres de qualification des travailleurs sociaux, les instituts régionaux du travail social mettent en place des modules de formation permettant de regrouper dans des cursus pédagogiques coordonnés les personnes se préparant aux différentes qualifications professionnelles de l'action sociale.

Dans le cadre de la formation permanente, les instituts régionaux proposent aux différents travailleurs sociaux, et plus généralement à tous les acteurs de la vie sociale, des cycles de perfectionnement, d'actualisation des connaissances et d'adaptation des compétences. La pédagogie de la préparation aux titres de qualification de base s'appuie sur les analyses tirées des actions de formation permanente et de formation supérieure.

Les instituts régionaux du travail social ont vocation à conduire des actions d'étude et de recherche orientées vers l'analyse des qualifications professionnelles ainsi que des modes d'interventions sociales et de leur adaptation aux besoins de l'action sociale.

Ces instituts participent à l'animation et à l'information des milieux professionnels régionaux de l'action sociale. Ils peuvent développer des prestations d'assistance technique aux établissements et services concourant à l'action sociale.

Former les "Praticiens du Travail Social"

Il existe en France, 22 Instituts Régionaux de Travail Social qui assurent chaque année, la formation d’environ 55 000 étudiants et professionnels.

Pour préparer aux diplômes d’État et aux qualifications dans les secteurs :

- Famille / enfance ;

- Sanitaire / médico-social ;

- Travail / insertion ;

- Personnes âgées, secteur du maintien à domicile ;

- Du développement social local, de la médiation, des politiques de la ville.

Quelles sont les missions d’un Institut Régional de Travail Social ?

Les Instituts Régionaux de Travail Social ont quatre missions principales :

1) Préparer aux Diplômes d'État du travail social les futurs professionnels et ceux qui sont déjà en poste ;

2) Contribuer à la formation continue et supérieure des différents acteurs de l'intervention sociale ;

3) Participer et encourager la transversalité interprofessionnelle par une reconnaissance mutuelle des formations ainsi que de leurs champs de compétence respectifs et contribuer à l'animation régionale transversale dans le domaine de l'action sociale ;

4) Aider à la décision par des conseils, des études et des recherches les institutions en charge de l'action sociale.

Quels sont les métiers et les diplômes auxquels forme un Institut Régional de Travail Social ?

Les IRTS proposent un ensemble de formations de différents niveaux :

- En premier lieu, des formations sociales de niveaux I et II pour l’encadrement des structures sociales et médico-sociales que sont le Certificat d'aptitude aux fonctions de directeur d'établissement social (CAFDES), le Certificat d'aptitude aux fonctions de responsable d'unité d'intervention sociale (CAFERUIS) et le Diplôme d'État en Ingénierie Sociale (DEIS).

- Ensuite, des formations de niveaux niveau III pour les métiers du social et du médico-social, tels le Diplôme d'État d'assistant de service social (DEASS), le Diplôme d'État de conseiller en économie sociale et familiale (DECESF), le Diplôme d'État d'éducateur de jeunes enfants (DEEJE), le Diplôme d'État d'éducateur spécialisé (DEES), le Diplôme d'État d'éducateur technique spécialisé (DEETS).

- Enfin des formations sociales de niveaux IV et V pour des métiers spécialisés comme le Diplôme de Moniteur-éducateur (DEME), le Diplôme d'État d’Accompagnant éducatif et social (anciennement Aide médico-psychologique (DEAMP) et Auxiliaire de Vie Sociale(DEAVS).

Télécharger la liste des écoles de travail social  Hauts-de-France

Ecrits du Social

Plusieurs milliers écrits pro sur SocioDoc.fr

Les dernières offres d'emploi

Plusieurs centaines d'offres d'emploi sur EmploiSocial.fr

Le Social est édité par la société Social Connexion. Son équipe propose des services en ligne depuis plus de 20 ans dans le domaine du secteur social et du médico-social.

Suivez Le Social